25.10.11

pissenlits

Je rêve devant cette vague de pissenlits en suspension, incroyablement légère, j'admire cette installation, l'imagination et la maîtrise de l'artiste suisse Regine Ramseier… Un beau moment de poésie, qui fait écho à des souvenirs doux et tendres de l'enfance.

28 commentaires:

  1. Ca vous retourne le cerveau, un temps suffisant pour l'aérer.

    Une merveilleuse énergie dans ce travail et effectivement un appel vif et doux à se remémorer les bonheurs d'enfant à contempler la beauté de la nature, l'inédit de sa poésie.

    C'est magnifique.

    M.

    RépondreSupprimer
  2. (interdiction d'éternuer! )
    C'est vraiment beau et tellement poétique (dommage que cette plante porte un nom terre à terre: elle est bien plus qu'un simple diurétique!)

    RépondreSupprimer
  3. Délicat et impressionnant à la fois...merci pour le lien.

    RépondreSupprimer
  4. C'est incroyablement léger et d'une grande finesse! Au delà d'une magnifique esthétique il y a une vraie poésie dans cette installation ! Tu sais avec quels matériaux elle travaille ? merci pour cette superbe découverte !

    RépondreSupprimer
  5. même effet à la maison... quelle poésie ! merci à toi pour cette trop chouette découverte ! passe un beau WE !

    RépondreSupprimer
  6. Vraiment superbe, magique, poétique... Son travail est très intéressant. Ça fait rêver!

    RépondreSupprimer
  7. C trop bOOOo, j'adorerai m'allonger en dessous et rêver..

    RépondreSupprimer
  8. oh c'est beau! j'aimerais soufflé en l'air!

    RépondreSupprimer
  9. Si léger et poétique ... C'est vraiment magnifique !

    RépondreSupprimer
  10. rho j'adore!!! c'est sublime, merci!!

    RépondreSupprimer
  11. Quelle merveille de légèreté et de poésie!

    RépondreSupprimer
  12. Whaou! Elle est impressionnantecette installation!
    et tellement belle...

    RépondreSupprimer
  13. Un peu de poésie dans un monde de brut...

    J'adore ce travail de Régine Ramseier, et c'est justement en recherchant ce projet que je suis tombée sur ton blog...
    Du coup, je m'y suis promenée avec enchantement... Bravo et merci!

    RépondreSupprimer